Musique libre, l’essentiel à savoir !

Par musique libre on entend "musique libre de droits" c’est à dire, de droits d’auteur. Ce type d’œuvre musicale, tout indiqué pour une illustration sonore par exemple, est exploitable après un achat ponctuel et unique, contrairement aux titres gérés par la SACEM. Explications.

Qu’est ce que la musique libre ?

Cette catégorie renvoie souvent à une mélodie, un air, une composition ou tout effet sonore qui ne revient pas à un compositeur déclaré. Les types de musiques proposés comme "libres de droits" peuvent inclure des morceaux destinés à habiller un programme TV, générique, une campagne de publicité ou même un film voué au grand écran. La seule différence, c’est qu’une fois payé le titre est à disposition du client : ce dernier n’est pas tenu de payer des frais chaque fois qu’il le diffusera. Cela n’empêche pas pour autant le compositeur d’être rétribué pour sa musique, nous y reviendrons.

Musique libre de droit

Pratique, facile, accessible !

Des catalogues de musique libre de droits proposent toutes sortes de morceaux ne requérant pas de l’utilisateur qu’il possède une licence SACEM : le diffuseur n’aura pas de droits d’auteur à payer, il rétribue une seule fois l’organisme qui met à disposition cette musique. L’écoute des échantillons, le paiement et le téléchargement se font sur le site internet. L’organisme en question peut être un simple intermédiaire, mais il arrive que des artistes proposent leurs compositions en vente directe auprès des clients : pour ce faire, ils ne doivent pas être inscrits à un organisme de droits d’auteurs.

À quoi ça sert, et pour qui ?

La musique libre de droits constitue en fait un fonds de "musiques de stock" qui peut servir aux amateurs comme aux professionnels du multimédia, mais aussi aux chefs d’entreprise, ainsi qu’aux professions libérales qui souhaiteraient diffuser un fond sonore dans leur salle d’attente. On pense aussi aux coiffeurs et autres commerces qui veulent éviter de payer un forfait à la SACEM : en effet, même pour mettre la radio dans un magasin, il faut payer une redevance annuelle. La musique libre est aussi idéale pour les artistes cherchant une bande sonore pour accompagner leur spectacle.

Diversité et qualité

L’avantage de la musique libre de droits, c’est que l’éventail proposé est assez large en termes de genres et de compositions pour illustrer aisément n’importe quel projet : vidéo, site web, musique d’ambiance, diaporama... Idéal pour animer une présentation Powerpoint ou mettre un peu de vie dans son salon d’esthétique, et ce à moindres frais.

Mais vous vous posez probablement la question de la qualité de cette musique ? Un prix compétitif ne veut pas dire qu’elle sera médiocre : les titres sont l’œuvre de musiciens qualifiés, qui choisissent simplement de vendre leur musique autrement.

Une réglementation adaptée

Différents types de licence existent pour la vente de musique libre : la diffusion et l’utilisation des titres achetés est contrôlée grâce à des formulaires spécifiques. Ce système permet que les auteurs soient correctement rémunérés pour leur travail, même s’ils ne sont pas enregistrés à la SACEM ou autre organisme protégeant leurs droits. Les catalogues officiels de musique libre sur internet, par exemple Audiobank offrent cette garantie en plus d’un large choix de titres de qualité.

Écrit par Stéphanie le dans Professionnels de l’event

Relayer cet event

Commenter cet event

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : dcm69vwiyr