Le mariage de ma petite soeur

Ça y est, comme la date est maintenant fixée, le compte à rebours est lancé. Ma petite sœur se marie dans onze mois et quelques semaines. Ainsi, en ayant un peu d’expérience dans l’organisation d’évènements, je me suis portée volontaire pour l’aider à préparer son mariage.

Il faut bien commencer quelque part

Après une demande en mariage très inattendue, ma sœur est encore sur son petit nuage et n’a pas du tout la tête aux préparatifs. Quant à moi, je n’ai pas de temps à perdre, car il y a beaucoup de choses à faire. En effet, cette responsabilité est particulièrement lourde, surtout pour des personnes qui ne sont pas des spécialistes dans l’organisation d’un mariage. Fort heureusement, les futurs mariés ont opté pour une cérémonie intime avec moins de cinquante invités. Cela me facilitera déjà beaucoup la tâche.

Et très bonne nouvelle : j’ai une grosse marge de manœuvre concernant le budget. Je laisse ainsi aux tourtereaux la sélection de leur faire-part de mariage. Je dois m’occuper au plus vite de la réservation de la salle de réception. Du coup, pour ne pas me faciliter la tâche, la future mariée veut à tout prix se marier dans un endroit romantique. Heureusement, j’ai déjà de bonnes idées de lieux. Je vais leur proposer de choisir entre un manoir et un château.

Cérémonie de mariage

Que faire neuf à six mois avant le jour J ?

Une fois la salle de réception du mariage réservée, la prochaine étape est de s’occuper des tenues des mariés, sans oublier les demoiselles, les garçons et les filles d’honneur si les mariés le souhaitent ; à moins qu’ils ne préfèrent se limiter à un "dress code". Les principaux intéressés doivent donc se mettre d’accord sur le choix du thème général de leur mariage. Cela déterminera ainsi la couleur et le style de la robe de la mariée, mais aussi la décoration de la salle de réception...et le "dress code".

Par ailleurs, j’ai beaucoup insisté pour que l’envoi des faire-part se fassent au moins quatre à cinq mois avant le mariage. Cela laisse ainsi le temps aux invités de se préparer, mais surtout de s’organiser pour réserver la date ou pour prévenir en cas de non disponibilité. C’est également la période idéale pour trouver le traiteur et mettre en place le menu de la réception. Dans la foulée, je me charge du recrutement du photographe et de l’orchestre qui va animer la fête.

Que faire les trois derniers mois ?

Trois mois avant la cérémonie, le plus gros du boulot est déjà fait, excepté pour la voiture de mariage. Mais cette corvée revient au futur marié. Sinon, avec ma petite sœur, nous avons commencé à faire le tour des pâtissiers du quartier, pour la conception du gâteau de mariage. J’apprécie beaucoup cette tâche, du fait des nombreuses séances de dégustations à faire. Bonjour les kilos en plus !

Enfin, les deux derniers mois avant le jour J, je me suis rendue chez la fleuriste pour définir la décoration florale de l’église, du lieu de la cérémonie et de la voiture des mariés. Il fallait aussi passer commande du bouquet de la mariée et m’assurer que le plan de table avait été fait. Je n’oublie bien sûr pas de réserver la coiffeuse et la maquilleuse pour la mariée.

Écrit par Stéphanie le dans Évènements personnels

Relayer cet event

Commenter cet event

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 4832mi9ekg